Vidéos de spectacle :  Lui plaire encore - La vie - Je voulais conserver ma place

   

   Né et vivant à Montluçon dans l'Allier, Yves Vessière écrit des chansons depuis 1975.
    Comme l'a dit le journaliste Michel Kemper, des fameux Cahiers de la chanson, Chorus «  Un de ceux qui font plus sûrement pour cette chanson que bien des supposées stars.(...) Il suffit d'écouter un ses disques pour regretter qu'il ne soit pas plus connu.. » Et auparavant :  «Si vous aimez la belle et bonne chanson, d'une honnête facture classique, vous tiendrez alors Vessière, même avec retard, pour grande révélation, pour choc d'émotion, pour nouveau compagnon de votre horizon chanson.»
                                     Nos Enchanteurs - Yves Vessière

   Aux chansons dont il écrit les paroles et la mélodie,Yves Vessière ajoute parfois des textes d'auteurs qu'il a aimés et mis en musique (René Fallet, Paul Fort, Jean Richepin, Claude Roy, Aragon... et même, plus récemment, Raymond Devos).

 

  « Dans les chansons qu'Yves Vessière écrit et chante, comme dans les textes qu'il met en musique, il y a, dit l'écrivain Jean Anglade, un accord parfait entre les paroles, la musique et l'interprétation ». Et celui-ci d'ajouter : « j'aime la variété de l'inspiration qui passe de l'humour à la poésie, de la gravité à la tendresse »


        C'est en effet cette variété des thèmes et des tons que revendiquait le titre de son précédent album : « Patchwork » (2010). Auxquels s'ajoutait le métissage des musiques (clin d'oeil au jazz, au blues, au tango, à la bossa-nova, aux rythmes tziganes...). Et l'éclectisme de ses accompagnateurs : la guitare subtile de Marc Bargero, déjà, mais aussi le piano de Laurent Desforge ou l'accordéon de Guillaume Blin.

      Le nouvel album,« On se demande », accueille une formation plus resserrée , un trio d'excellents musiciens qui apportent un côté jazzy aux mélodies d'Yves Vessière: Marc Bargero, toujours (guitares manouche, électrique, folk, classique), Ludovic Legros (contrebasse et basse électrique), Olivier Lenoir (batterie, percussions, washboard), tout en soulignant la diversité des styles musicaux  (blues, tango, valse vénézuelienne et tant d'autres).

        Le titre du C.D. « On se demande » -qui est aussi celui de la première chanson- révèle tous les questionnements suscités par notre époque troublée (les délocalisations dans Des routes pour partir,  le harcèlement au travail dans Je voulais conserver ma place, toutes les violences dans la chanson-titre et encore l'identité nationale dans Vrai fils de la Nation ...) . Mais ça n'empêche ni l'humour (Ce bonhomme, il sait tout, J'ai perdu ma femme...pochades joyeuses dans lesquelles se glissent des déclarations d'amour), ni même un certain optimisme :

On se demande

Comment on fait pour être heureux

On se demande
Comment dans ce monde de givre
Certaines nuits
On fait encore des rêves bleus

     Et ça n'empêche pas davantage les jeux sur les mots, un peu la marque de fabrique des spectacles d'Yves Vessière ! (Il n'y a pas, une chanson à la Boby Lapointe, et Je hais les haies, qui emprunte carrément un texte de Raymond Devos !) .

 

    Après Poéziques, Eclats de rimes, La fenêtre dans l'herbe, Chansons d'autres étés et de la dernière pluie, Récid'Yves, c'est dans le nouveau spectacle : On se demande... qu'on pourra entendre les chansons de l'album, ainsi que d'autres plus anciennes, revisitées par de nouveaux arrangements.

Cliquez ici pour voir ce dessin en grand format...

 

Commander le CD

Vidéos de spectacle :  Lui plaire encore - La vie - Je voulais conserver ma place



Conception : Serge Defarge
http://www.yvesvessiere.com